Gestion - Finances - Comptabilité
Tenir compte des pertes matières en comptabilité : comment ?
18.06.2020
 
Lorsque vous produisez, vous avez des déchets qui sont des résidus de votre production. Lorsque vous vendez des marchandises, vous pouvez avoir un taux de perte. À quel moment votre comptabilité constate-t-elle la charge ?

À quel moment « perdez-vous » ?

La perte c’est... lorsque je consomme une ressource que je ne vends pas. Plusieurs raisons peuvent motiver des pertes :
  • vous pouvez avoir eu des déchets, c’est-à-dire que votre cycle de production engage des résidus issus de la normalité de votre production. Ce peut être une évaporation, une chute ou une impureté ;
  • vous pouvez aussi subir des rebuts, lesquels sont des produits non conformes à vos normes ;
  • enfin il est possible que vous ayez été victime de vol.

Je perds quand je ne l’ai plus en stock. La réponse technique est en fait toute simple : vous perdez vos matières ou vos marchandises au moment où ces dernières disparaissent de votre stock. Cette logique implacable montre alors toute l’importance de réaliser un inventaire scrupuleux. Il n’existe pas en comptabilité d’écriture (ou d’inscription dans les comptes) qui matérialise cette perte. Elle est en fait constatée par la déduction entre ce que vous avez acheté au cours de la période (donc vos achats) et ce que vous n’avez pas consommé (donc vos stocks).

Par exemple, vous êtes censé avoir « consommé » 1 000 litres de matières pour votre production, du moins en théorie. Vous le savez, car vous avez fait vos calculs en mode « ingénierie » et, pour votre production, vous en avez déduit que la consommation devrait être de 1 000 litres à 1 €. Vos achats de la période sont de 1 600 litres et vous aviez un stock de départ de 100 litres. Combien devrait-il vous rester en stock ? Ce qui donne : 1 600 (j’ai acheté 1 600 litres) + 100 (j’avais déjà 100 litres en stock en début de période) - 1 000 litres (votre consommation théorique) = 700 litres (stock calculé par différence). Le raisonnement appliqué en litres vaut pour les euros, le tout n’étant qu’une question de valorisation du litre de matière. Maintenant, il est temps de faire votre inventaire... et vous comptez 400 litres. Votre perte est donc estimée à 300 litres, pour les diverses raisons évoquées ci-dessus.

Comment la comptabilité va-t-elle intégrer cette notion de perte de 300 litres ou 300 € dans notre exemple ?

Tout est dans l’inventaire

L’inventaire... Il va estimer et valoriser ce qui vous reste en stock afin de l’ôter de ce qu’on pourrait appeler le « potentiel matières ».

Conseil.  La valorisation de votre inventaire est en fait le seul moyen que vous avez d’estimer ce qui a « disparu » du stock. Soignez donc cet inventaire.

En pratique... La comptabilité va en fait constater une double charge. Premièrement, tous vos achats de l’année sont comptabilisés en charge au moment de leur facturation (ou, pour être plus précis encore, à leur livraison). Deuxièmement, votre stock de début d’année est mis en charge également. Enfin, votre stock de fin est déduit de ce potentiel puisqu’il s’agit de matières non consommées.

Ce qui donne : 1 600 (j’ai acheté 1 600 litres) + 100 (j’avais déjà 100 litres en stock en début de période) - 400 litres (issus de mon dernier inventaire) = 1 300 litres (consommation réelle calculée par différence). Vous remarquerez que les 300 litres perdus sont en fait ajoutés à ce qui vous pensiez consommer pour déterminer une consommation réelle, comprenant donc vos pertes, rebuts et vols. La charge annuelle sera donc de 1 300 € correspondant à la consommation réelle calculée par différence.

La comptabilité n’enregistre pas vraiment de perte en charge. Mais elle en tient compte via votre état du stock. Le calcul est donc fait par une différence ce qui implique que les matières perdues sont bien intégrées dans vos charges.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
AV Consulting & Expertise

 
Cabinet d'expertise comptable sur Paris pour les entreprises et particuliers.
 
Notre mission recouvre à la fois des prestations de comptabilité classique (paie, social, fiscalité etc.) mais également de conseil et d'accompagnement lors de vos déclarations, créations d'entreprise...
Notre expertise
 
Service aux entreprises
Services aux particuliers
Nous contacter
 
01 40 26 83 10
Mail
49 rue de Rivoli
75001 Paris
 
logo-cncc-quadri
 
Logo_de_l_ordre_des_experts_comptables
© AV Consulting ou Agence Web Quomodo 2020 | RCS Paris 810 352 906 | TVA intracommunautaire FR13810352906