Société - Formalités
SASU : dispense de dépôt des comptes ?
15.10.2020
 
Toute société commerciale doit obligatoirement déposer ses comptes sociaux. Mais pour une SASU, n’est-ce pas une atteinte à la vie privée de l’associé unique ?

Une formalité obligatoire. Lors de la clôture de chaque exercice annuel, une société commerciale (SARL, SA, SAS, etc.) doit déposer ses comptes sociaux au greffe du tribunal de commerce.

Quand ? Dans le mois qui suit l’approbation des comptes en assemblée générale, ceux-ci doivent être déposés auprès du greffe du tribunal de commerce. Ainsi, en principe, dans le cas d’une clôture de l’exercice au 31.12.2019, les comptes devaient être déposés avant le 31.07.2020. Si le dépôt légal se fait par voie électronique, le délai est porté à deux mois.

À noter. En raison de la crise sanitaire, une prolongation de trois mois a été accordée pour l’approbation des comptes annuels. En conséquence, si vous clôturez au 31 décembre, vous aviez jusqu’au 30.09.2020 pour tenir l’assemblée générale, et la publication des comptes devra donc se faire avant le 31.10.2020 (ou le 30.11.2020 par voie électronique).

Et sinon ? À défaut de respecter cette obligation, le président du tribunal de commerce peut adresser à la société une injonction de le faire à bref délai sous astreinte (C. com. art. L 611-2, II).

Mais pour une SASU : une atteinte à la vie privée ? Un président et associé unique de société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) n’a pas déposé ses comptes annuels et se voit enjoindre sous astreinte de le faire par le président du tribunal de commerce. Il conteste cette injonction en faisant valoir qu’elle le contraint à divulguer des éléments de sa situation patrimoniale personnelle (puisqu’il est le seul associé de la société) et que le président du tribunal a ainsi porté une atteinte disproportionnée à la protection des données patrimoniales garantie notamment de l’article 8 de la convention européenne des droits de l’Homme. Mais pour le juge, les comptes annuels d’une SASU ne constituent qu’un des éléments nécessaires à la détermination de la valeur des actions que possède l’associé unique, dont le patrimoine, distinct de celui de la société, n’est qu’indirectement et partiellement révélé. L’atteinte portée au droit à la protection des données à caractère personnel de l’associé pour la publication des comptes de la société est donc proportionnée au but légitime de détection et de prévention des difficultés des entreprises. Le dirigeant ne pouvait donc pas se soustraire à l’injonction litigieuse (Cass. com. 24.06.2020 n° 19-14.098 F-PB).

Si vous êtes président et associé unique d’une SASU, vous ne pouvez pas invoquer le droit à la protection des données patrimoniales pour vous soustraire à une injonction de dépôt des comptes de la société.

Dernières actus

Chargement en cours
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
AV Consulting & Expertise

 
Cabinet d'expertise comptable sur Paris pour les entreprises et particuliers.
 
Notre mission recouvre à la fois des prestations de comptabilité classique (paie, social, fiscalité etc.) mais également de conseil et d'accompagnement lors de vos déclarations, créations d'entreprise...
Notre expertise
 
Service aux entreprises
Services aux particuliers
Nous contacter
 
01 40 26 83 10
Mail
49 rue de Rivoli
75001 Paris
 
logo-cncc-quadri
 
Logo_de_l_ordre_des_experts_comptables
© AV Consulting ou Agence Web Quomodo 2020 | RCS Paris 810 352 906 | TVA intracommunautaire FR13810352906