GESTION - FINANCES - TRÉSORERIE
Prêt garanti par l’État : bientôt un remboursement ?
18.03.2021
 
Peut-être faites-vous parti de ce grand nombre d’entreprises qui ont eu recours au PGE (prêt garanti par l’État). La question du remboursement de ces prêts va donc certainement faire prochainement l’objet d’une décision stratégique. Nos conseils.
 
Avant-propos. Selon un sondage réalisé auprès de 1 000 entreprises en janvier 2021, il apparait qu’elles auraient majoritairement l’intention d’utiliser le remboursement du PGE au travers de mensualités étalées dans le temps. L’impact du second confinement a en effet changé les intentions des entreprises pensant rembourser le PGE par anticipation ou à l’échéance.
 
Conditions de remboursement du PGE
 
Formule 1+1+4. Un focus sur les conditions de remboursement du PGE permet de définir les possibilités qui sont offertes à l’entreprise. La modalité de remboursement peut être définie selon la formule 1+1+4 : 1 an de différé pendant lequel seule la garantie étatique est due (0,25 % de la somme empruntée), 1 an d’aménagement de l’amortissement sur demande des entreprises (seuls les intérêts et la garantie seront à payer) et 4 ans maximum de période de remboursement avec un taux progressif d’emprunt selon la durée retenue (1 à 1,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023 ; 2 à 2,5 % pour ceux remboursés d’ici 2024 à 2026).
 
Une décision à prendre quand ? L’entreprise devra dans les deux à quatre mois précédent la première date d’anniversaire prévoir si elle rembourse l’emprunt à son échéance (en totalité ou partiellement) et sur quelle durée.
 
Comment choisir son option ?
 
Conseil n° 1. Posez vos chiffres dans un vrai prévisionnel et non au feeling. Si vous remboursez dans l’immédiat votre PGE, vous risquez de vous retrouver avec un besoin de trésorerie à l’avenir qui sera plus difficile à satisfaire, les banques n’ayant par la suite recours qu’à des garanties habituelles.
 
Conseil n° 2. Estimez votre besoin. Estimez donc, non seulement votre capacité d’autofinancement pour les années à venir, mais également la croissance éventuelle de vos besoins (liée par exemple à une activité qui se développe). Plutôt que le remboursement immédiat, il existe des solutions d’utilisation de votre trésorerie plus efficaces pour développer votre affaire : recourir à l’escompte auprès de vos fournisseurs lorsque cela est possible ; augmenter votre stock pour être réactif commercialement et ne plus être en flux trop tendus (vous pourriez alors bénéficier d’économies d’échelle très importantes sur vos achats groupés) ; investir dans du matériel plus performant pour gagner en efficience dans votre production. Vérifiez bien que les économies que vous pourrez réaliser ou les avantages que vous retirerez ne soient pas inférieurs au coût de l’emprunt, et que la durée du retour sur investissement ne soit pas supérieure à la durée de remboursement du PGE.
 
Conseil n° 3. Quelle sera votre capacité de remboursement annuelle ? À ce stade, il est essentiel de tenir compte de vos engagements passés. Les emprunts en cours ont peut-être même été décalés et rallongés. Il est donc primordial de vérifier que les remboursements futurs ne seront pas trop élevés par rapport à votre capacité à rembourser. La durée de remboursement devrait être calée sur votre capacité de remboursement.
 
Conseil n° 4. Consolidez votre fonds de roulement. Si vous avez à l’avenir des projets d’investissement, vous aurez un taux d’endettement qui pourrait freiner votre capacité d’emprunt. La clef sur le sujet est votre capacité à conforter vos fonds propres.
 
Conseil n° 5. En cas d’incertitude, prenez la durée maximale de remboursement et si souhaité, remboursez par anticipation une fois votre trésorerie sécurisée. Ne vous mettez pas en défaut de trésorerie par un remboursement trop hâtif car le découvert et les pénalités de dépassement de découvert peuvent être largement supérieurs au coût global du PGE.
 
La décision de comment rembourser le PGE implique une vraie réflexion stratégique que vous devez asseoir sur un prévisionnel chiffré et argumenté. Il vous faudra ensuite veiller à ce que vos capacités de remboursement soient à la hauteur de votre décision !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
AV Consulting & Expertise

 
Cabinet d'expertise comptable sur Paris pour les entreprises et particuliers.
 
Notre mission recouvre à la fois des prestations de comptabilité classique (paie, social, fiscalité etc.) mais également de conseil et d'accompagnement lors de vos déclarations, créations d'entreprise...
Notre expertise
 
Service aux entreprises
Services aux particuliers
Nous contacter
 
01 40 26 83 10
Mail
64 Boulevard de Magenta
75010 Paris
 
logo-cncc-quadri
 
Logo_de_l_ordre_des_experts_comptables
© AV Consulting ou Agence Web Quomodo 2021 | RCS Paris 810 352 906 | TVA intracommunautaire FR13810352906