Gestion -Finances - Comptabilité
Ce que dit votre capacité d’autofinancement (CAF)
04.02.2022
 
Chaque année, votre entreprise dégage un résultat d’exercice qui fait l’objet de nombreuses analyses. Parmi les chiffres déduits de ce résultat, on retrouve la capacité d’autofinancement (CAF). Comment cet indicateur financier peut-il vous être utile ?
 
Le résultat
 
Il convient tout d’abord de bien comprendre ce que signifie la notion même du résultat.
 
Un bénéfice ou une perte. Le bénéfice ou la perte, selon le cas, vient de la confrontation des produits et des charges constatés au cours de l’année comptable. Ces informations proviennent des enregistrements comptables appuyés par des pièces comptables (factures, bulletin de paye…).
 
Des produits et des charges. Pour autant, tous les produits ne sont pas encaissés et toutes les charges ne sont pas payées. En effet, la charge ou le produit est enregistré(e) sur la base de la facture, et non sur la base du règlement. Cela suppose que, peu importe la date du paiement, la charge (ou le produit) est comptabilisée dans le résultat lorsque vous avez reçu (ou émis) la facture.

Exemple. Vous facturez un client pour 1 200 € TTC. Le produit comptabilisé est alors de 1 000 € HT dans vos comptes. Il alimente le bénéfice à ce moment précis. Pourtant, il est possible que votre client se révélera être un mauvais payeur et ne vous réglera que dans trois ans.

 
Par ailleurs, certaines charges ou certains produits ne donnent pas lieu à mouvements de trésorerie. Tel est le cas, par exemple, des amortissements d’immobilisations.
 
Pas de flux de trésorerie. Le résultat ne génère pas un flux de trésorerie. Un bénéfice de 25 000 € n’implique pas un encaissement de 25 000 €, tout comme un déficit de 15 000 € ne se traduit pas par un décaissement de 15 000 €.
 
L’intérêt de la CAF
 
Le retour en trésorerie « potentielle ». C’est à ce stade qu’intervient la CAF. Elle permet de déterminer le retour en trésorerie dite « potentielle » (hors délais de paiement) du résultat de l’exercice, en excluant les opérations liées aux cessions d’immobilisations.
Attention ! Ce calcul exclut l’influence des délais de paiement. On considère alors que les produits encaissables ont été encaissés et que les charges décaissables ont été décaissées.

Exemple. Une CAF de 50 000 € signifie que l’entreprise a pu dégager au cours de l’année écoulée 50 000 € de trésorerie grâce à son activité.

 
S’autofinancer pour… Ce montant représente la capacité qu’a l’entreprise à s’autofinancer pour réaliser des investissements autofinancés, satisfaire les besoins financiers liés à sa croissance, verser des dividendes, rembourser ses emprunts.
 
Bon à savoir. Les banquiers en particulier s’intéresseront donc à votre CAF car, grâce à elle, vous serez en mesure de rembourser le montant emprunté inclus dans vos mensualités (appelé amortissement sur votre échéancier bancaire).
 
Le calcul de la CAF. Deux techniques existent pour calculer votre CAF. La première consiste à reprendre le résultat de l’exercice et à le retraiter : on annule l’effet des charges et produits calculés (sans impact sur la trésorerie) et ceux inhérents aux cessions d’immobilisations : résultat + dotations aux amortissements et provisions - reprises sur amortissements et provisions + valeur nette comptable sur cessions d’immobilisations - produits de cessions d’immobilisations - quote-part de subvention virée au résultat = CAF. Une autre méthode consiste à partir de l’excédent brut d’exploitation (EBE), mais elle revient au même.
 
Conseil. Il est essentiel que votre CAF soit suffisante pour couvrir au moins le remboursement du capital de vos emprunts. Dans le cas contraire, vous verriez votre trésorerie fondre au point de devenir négative avec le temps.
 
La CAF est un indicateur de santé de votre entreprise qui détermine la trésorerie potentielle qu’elle est capable de générer sur un exercice grâce à son résultat.Indispensable pour assumer une croissance ou pour rembourser vos emprunts, elle nécessite d’être surveillée pour éviter des difficultés de trésorerie.

Dernières actus

Chargement en cours
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
AV Consulting & Expertise

 
Cabinet d'expertise comptable sur Paris pour les entreprises et particuliers.
 
Notre mission recouvre à la fois des prestations de comptabilité classique (paie, social, fiscalité etc.) mais également de conseil et d'accompagnement lors de vos déclarations, créations d'entreprise...
Notre expertise
 
Service aux entreprises
Services aux particuliers
Nous contacter
 
01 40 26 83 10
Mail
64 Boulevard de Magenta
75010 Paris
 
logo-cncc-quadri
 
Logo_de_l_ordre_des_experts_comptables
© AV Consulting ou Agence Web Quomodo 2022 | RCS Paris 810 352 906 | TVA intracommunautaire FR13810352906